Médiation animale

Relation d’Aide par la Médiation Animale (RAMA)


Praticienne et formatrice en Relation d’Aide par la Médiation Animale. Responsable de l’équipe pédagogique avec le Docteur Didier Vernay pour le Diplôme Universitaire de Relation d’Aide par la Médiation Animale (D.U RAMA) qui se déroule à la Faculté de Médecine de Clermont-Ferrand, je rencontre et accompagne de nombreux projets établis ou en cours de construction concernant la médiation animale. Avec mon amie et collègue, Martine Auriacombe, nous animons la session « analyse et évaluation de la pratique » et notre mission consiste également à accompagner les candidats dans la réalisation et concrétisation de leur mémoire et soutenance orale (passage obligatoire pour obtenir le diplôme).
 

 

Mes actions en médiation animale

Propositions individuelles

Après la mise en place de vos objectifs, je vous propose un programme et les moyens proposés : travail en liberté avec un cheval ou un poney, travail autour des 5 sens dans un environnement différent, travail de « prendre soin de ».
Travail avec le chien : brossage, sorties en extérieurs, apprentissages des consignes simples.

Propositions de groupes

Médiation Animale pour un public en difficulté (mobilité, maladie, comportements) :

Ma proposition :
• Créer un groupe de parole ou d’expression des ressentis vécus avec les animaux.
• Accompagner la mise en place d’un projet de médiation animale.
• Intervenir en tant que praticienne en médiation animale.

Pour les actions de médiation animale avec le cheval et/ou le chien, il est indispensable de se rencontrer pour : la clarification de votre demande, les objectifs et les modalités de fonctionnement. A l’issue de cette rencontre, un devis vous sera proposé avec possibilités de formation de terrain.

  


LES ACTIVITES DE MEDIATION ANIMALE VECUES

TROUBLES DE LA CONCENTRATION 

L’hyper est toujours une source de désorganisation : apprentissages, gestion des émotions, vie en groupe. Le travail en présence d’un animal nécessite rigueur, présence et écoute mutuelle. Apprendre à être rassurant pour devenir référent de mon animal, c’est-à-dire celui/celle vers qui se tourner en cas de situation problématique. L’animal est non-jugeant, et pour le cheval non-intrusif ce qui donne une amplitude d’actions assez vaste.
Prendre le temps de prendre soin, de se rencontrer, de s’apprivoiser… se rendre responsable du bien-être de chacun. Des ados de la région clermontoise ont tenté de vivre cette expérience.

    


SEP & cheval, un programme pour la sclérose en plaques

Ce programme a duré 5 ans, basé initialement sur la philosophie du sport adapté, l’expérience nous a conduit vers des actions d’éducation thérapeutique qui ont permis à chaque bénéficiaire de faire le lien entre l’activité cheval et le quotidien avec la SEP, ainsi qu’à leurs accompagnants (conjoint, accompagnant de vie, enfants).

L’expérience de « SEP & cheval » a été une très belle aventure humaine. « La maladie n’existe plus quand je suis à cheval.» « Chaleur intense dans les mains et les pieds dans l’après-midi suivant le cours. Puis “ reconnexion ” violente avec mes jambes qui manquent de tonus en ce moment, surtout cette semaine. J’ai besoin de “ durcir ” ces muscles et de les lâcher rythmiquement, cela semble soulager ce besoin de mouvement profond. Mes jambes deviennent celles du cheval et pourtant cela fait douze heures que je suis descendue de selle. » (témoignage de Evelyne)

L’ensemble du travail présenté pour le Diplôme Universitaire de Relation d’Aide par la Médiation Animale (D.U RAMA) est en téléchargement libre sur le site de la Fondation Adrienne et Pierre Sommer. http://www.fondation-apsommer.org/

A l’issue de ces 5 années de partage, de travail et d’observations diverses, nous avons écrit un bilan complet reprenant un cahier des charges pour la mise en place d’un tel projet, des fiches techniques pour la partie médicale et pour le choix des bénéficiaires (critères nécessaires selon les lieux d’accueil et les possibilités de déplacement dans des lieux ordinaires), et enfin une proposition d’évaluation simple et efficace des effets attendus ou non de ce type d’activité.

Ce bilan a été remis à nos partenaires et pourrait déboucher sur une mutualisation de nos résultats avec d’autres programmes européens.